Go to content

Communauté d’Agglomération du Sud

Actualités

Détail d'une actualité

< Mise en oeuvre d'une signalétique économique
06.05.2013

Projet de Cocompostage à la CASUD


 
La Communauté d’Agglomération du Sud (CASUD) assure, depuis le 1er janvier 2010, la compétence assainissement des eaux usées de ses communes membres.

Dans un souci de développement durable et d’adéquation avec les préconisations réglementaires, un projet de plateforme de cocompostage à proximité directe de la future station d’épuration de St Joseph est à l’étude au lieu-dit « Les Grègues ». Cette plateforme vise à produire un compost issu d’un mélange de boues d’épuration et de déchets verts.

Pour rappel, le rôle d'une station d'épuration est de traiter les eaux usées urbaines. La conséquence des étapes de traitement est la création de deux produits :

  • Une eau traitée et restituée au milieu naturel,
  • des boues, représentant les résidus organiques du traitement.

Le choix de la valorisation agronomique de ces futures boues a été une décision naturelle et de bon sens, dans un contexte local où les filières d'élimination des boues sont peu nombreuses, non viables, ou encore inexistantes.

C’est ainsi que le cocompostage des boues de la future station d'épuration avec les déchets verts du Sud Sauvage a été retenu.


Le processus de cocompostage est très simple
: les boues sont incorporées à des déchets verts broyés et le mélange atteint sa maturité au bout de quelques semaines de fermentation.

On obtient ainsi un fertilisant organique stable, hygiénisé et sans odeur...

 

Par ce choix,la CASUD a souhaité s'inscrire dans le développement durable et faire le lien entre l'urbanité et la ruralité.

Le compost produit sera utilisé sur les exploitations agricoles, dans un périmètre géographique proche et sera alors fourni aux agriculteurs dans le cadre d’un plan d’épandage. Un dossier de déclaration sera soumis aux différents services instructeurs et compétents afin de garantir une traçabilité et une innocuité des épandages.

Les agriculteurs deviendront ainsi de véritables acteurs du cycle urbain de l'eau et de la matière organique.


Dans le but de garantir le débouché de ce futur compost, la CASUD a mandaté le bureau d’étude TERRA SOL pour étudier la faisabilité de sa valorisation en agriculture. Cette phase est importante. Elle permet de définir les meilleures conditions possibles de l'action et de déterminer quelles sont les exploitations susceptibles d'accepter le compost dans les meilleures conditions.


en un clic...

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter

Soyez informés sur nos actions

Vous êtes déjà inscrit ou désirez annuler votre inscription ou éditer votre profil cliquez ici

Back to top