Go to content

Communauté d’Agglomération du Sud

Actualités

Détail d'une actualité

< 1er sentier randocroquis à l'Entre-Deux
13.11.2013

TRAVAUX DE REHABILITATION DU CAPTAGE DES HIRONDELLES


Contexte

Le captage des Hirondelles a été construit dans les années 60 sur un affluent du Bras de la Plaine. L’ouvrage permet de capter les eaux superficielles à un débit moyen de 550 m3/h. Cette eau est ensuite stockée et acheminée pour la distribution vers les communes du TAMPON, de SAINT-PIERRE, de PETITE-ILE et de SAINT-JOSEPH.

L’ouvrage est la propriété du syndicat des Hirondelles, qui regroupe ces 4 communes, et qui est en charge de la gestion de ces équipements.
L’exploitation des ouvrages est confiée à la CISE par le biais d’une délégation de service public.
Compte tenu de son âge, des travaux de réhabilitation ont été programmés sur le captage. Le diagnostic a permis d’identifier deux problématiques majeures :

  • Une détérioration du génie-civil, en particulier une érosion marquée sur le seuil déversoir
  • Un colmatage rapide des dispositifs de pré-filtration existants par des débris flottants (feuilles, branches etc), conduisant à une baisse de débit et nécessitant des interventions très fréquentes des agents d’exploitation

 

Travaux

Le Syndicat des Hirondelles a donc procédé aux travaux de rénovation correspondant aux problématiques rencontrées.
Les travaux ont été réalisés par SOGEA Travaux Spéciaux sous maîtrise d’œuvre assurée par EMO.

Les travaux ont consisté en :

  • Sur la partie génie-civil :

          - La réfection du seuil par béton projeté sur treillis soudé
          - La réfection des caniveaux d’évacuation des eaux pluviales
          - La reprise des éléments en béton endommagés

  • Sur la partie pré-filtration :


          - La mise en œuvre d’un premier étage de filtration au niveau de la                     prise d’eau par une grille horizontale de dimensions 120 x 100 cm                     environ, et d’une maille d’environ 1 cm
          - La mise en œuvre de grilles verticales dans le chenal d’amenée sur une              longueur d’environ 4 mètres, et d’une maille de 6 mm

 

         

 

Objectifs

  • Sur la partie génie-civil : la réhabilitation du captage permet de conserver l’ouvrage en état et de garantir son bon fonctionnement dans le temps
  • Sur la partie pré-filtration : l’augmentation de la surface de filtration, et d’adaptation de la maille des grilles, permet d’éviter le colmatage rapide du système et donc diminue les risques de coupure de l’alimentation du réseau concerné.

 

 


en un clic...

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter

Soyez informés sur nos actions

Vous êtes déjà inscrit ou désirez annuler votre inscription ou éditer votre profil cliquez ici

Back to top